Au Chien Perché, le nouveau restaurant de la Grande-Côte

Après vous avoir fait découvrir La Mère Suzette à la Croix-Rousse, zoom sur le restaurant Au Chien Perché situé un peu plus bas. Ouvert en octobre 2017, ce petit établissement au charme canut tient toutes ses promesses, allez on teste !


L’endroit

“Restaurant familial & amical”, telle est la devise du restaurant Au Chien Perché ! Ici pas de carte en papier, mais une grande ardoise pour annoncer les plats du moment. Tout est fait maison, en fonction des envies et des saisons. Déjà un bon premier point.

La décoration du lieu est très sympa, vintage avec son mobilier en bois avec des touches de couleurs pastel.

Curieuse comme pas deux, je me suis demandé d’où était venue l’idée de ce nom assez original d’Au Chien Perché. Bon, perché, ok, nous sommes en haut de la Montée de la Grande Côte, on a compris. Mais le chien ? Est-ce pour rappeler ce bon vieux jeu de cour d’école où l’on doit se mettre en hauteur pour ne pas se faire toucher et devenir le chat ? Nop, c’est pour rendre hommage à leur chien qu’ils aimaient énormément. Cute.

À table !

Alors on mange quoi dans ce tout nouveau resto ? En vrai j’avais déjà scruté leur compte Instagram pour savoir ce que j’allais déguster le midi même. Et quand j’ai vu qu’un parmentier de canard était au programme, ça a doublé mon envie d’aller goûter tout ça.

Au menu du jour, une formule à 9€ comprenant une soupe + une quiche ou tartine. Plutôt raisonnable pour un déjeuner. Comme je ne fais rien comme tout le monde (et que j’ai vraiment envie de prendre le parmentier), j’opte pour la soupe du jour en entrée et la fameuse cassolette de parmentier de canard au parmesan.

Velouté de carottes, navets, pommes de terre au cumin et ses petites noisettes grillées… Ce déjeuner commence plutôt pas mal ! L’entrée est vraiment très bonne, l’association de la carotte et du cumin est parfaitement dosée et les noisettes ramènent un petit côté croquant franchement agréable. Validé. On passe à la suite.

Le voici, le voilà ! Le fameux parmentier de canard ! Servie dans un ramequin sur une superbe assiette fleurie, je suis déjà conquise. La purée, faite maison, est parfaite. Le canard divin. Bref, c’est une réussite.

Le bidon bien rempli, je n’ai plus de place ni pour un dessert ni pour du fromage. Tant pis ce sera pour une prochaine fois, car oui, je reviendrai ! En plus c’est brunch le dimanche, et il a l’air bien bien bon.

Au Chien Perché,

108 Montée de la Grande-Côte 69001 Lyon.

Page facebook