Chez Banoï: la cuisine d’une grand-mère vietnamienne à l’honneur

On a tous un souvenir lié aux bons petits plats que nous faisait notre (ou nos) grand-mère(s)… Chez Banoï, ils l’ont bien compris. Découvrez ma dernière découverte située juste à côté de Bagel Box Avenue.

De la maison au restaurant

L’histoire est pleine d’émotion ! C’est celle d’une famille d’origine vietnamienne qui a toujours eu le goût pour les bonnes choses, surtout grâce à la matriarche de la famille, Banoï. Ce mot veut dire grand-mère mais du côté du père uniquement, pour la mamie du côté de la maman on dit Bangoaï. C’était l’instant culture.

Poussée par ses enfants et petits-enfants, elle a donc monté son restaurant dans le 3ème arrondissement de Lyon afin que tout le monde puisse profiter de sa cuisine.

Vente à emporter et cantine

Dans ce joli établissement à la devanture bleue, on peut manger sur place, à emporter et même en livraison. J’ai beaucoup aimé l’ambiance de la salle avec ses petits tabourets en bois et tables assorties, un superbe mur de pierre et un comptoir qui laisse deviner la cuisine et les personnes qui s’y affairent.

Côté carte, on retrouve une sélection de plats ni trop longue, ni trop courte, même si j’aurais aimé y retrouver des rouleaux de printemps. On a opté pour la base, des plats qui définissent bien le Vietnam, un phô et un bo bun.

Et qu’est-ce que c’était bon ! Le bœuf du phô était encore un peu cru, gage de qualité, puisqu’il cuit une fois après dans son bouillon brûlant. La viande n’est donc pas devenue sèche au fur et à mesure de la dégustation plat et ça, on aime. Cette soupe habituellement dégustée dès le matin par les vietnamiens était accompagnés de ses basiques, c’est à dire de pousses et soja et de citron à rajouter en fonction des goûts.

Concernant le bun, tout y était ! Les nems (miam), les vermicelles de riz, les crudités et la viande de porc. Car oui je casse les codes. « Bo » veut dire bœuf, mais on n’est pas obligés de prendre des buns qu’à la vache, non mais !

Par gourmandise… On a aussi testé le banh mi, le fameux sandwich vietnamien. Et il était très bon (même si celui de Nam reste mon number one). Encore de la place ? Tout à fait !

On s’est laissés séduire par la tarte à l’ananas rôti préparée avec amour par le fils de Banoï. Elle est belle, elle est bonne, on valide !

En bref

Je suis ressortie de Chez Banoï avec le sourire et avec le ventre plein. J’ai beaucoup aimé l’ambiance familiale de ce restaurant et l’accueil chaleureux. Je reviendrai pour goûter les spécialités proposées et qui changent chaque semaine.

Chez Banoï,

152B rue Moncey 69003 Lyon

Page facebook 

 

Abonnez-vous à la newsletter !